2024 Une année qui s'annonce prometteuse pour les investisseurs immobiliers

2024 : Une année qui s’annonce prometteuse pour les investisseurs immobiliers

Dans le monde fluctuant de l’immobilier, anticiper les tendances est essentiel pour faire des investissements judicieux. Cet article se penche sur les prévisions immobilières pour 2024 et la possibilité d’une chute des prix. En s’appuyant sur des analyses de marché approfondies et des données économiques actuelles, nous allons explorer les facteurs qui pourraient conduire à cette baisse potentielle.

Que vous soyez un investisseur aguerri ou un novice dans le domaine de l’immobilier, comprendre ces prévisions pourrait être crucial pour vos décisions futures. Alors, plongez avec nous dans cet aperçu fascinant du futur proche de l’immobilier.

Le marché immobilier français en crise : chute des ventes et blocage des locations

Le secteur immobilier français est confronté à une crise sans précédent, marquée par un effondrement des ventes et un engorgement du marché locatif. Le « Grand rendez-vous de l’immobilier » (Capital / Radio immo) accueille ce mois-ci Loïc Cantin, président de la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim), pour discuter de cette situation alarmante.

Lire aussi :  Bien immobilier en indivision : que faire en cas de refus de vente de l'un des héritiers ?

Selon lui, le blocage du marché du crédit a entraîné une baisse drastique des ventes en 2023, qui devrait se poursuivre en 2024 avec une chute des prix. Parallèlement, la pénurie de biens disponibles sur le marché locatif rend difficile la recherche d’un logement dans les villes moyennes et grandes agglomérations.

Prévisions de Loïc Cantin pour 2024 : baisse des prix immobiliers et difficultés d’accès au crédit

Loïc Cantin, président de la Fnaim, prévoit une diminution significative des prix immobiliers en 2024. Cette prédiction est basée sur le constat que la capacité d’achat des Français ne s’est pas encore rétablie, malgré un possible repli des taux de prêts immobiliers.

Lors de son intervention au « Grand rendez-vous de l’immobilier », il a insisté sur le fait que les vendeurs devront faire des concessions pour conclure des transactions. Par ailleurs, il a souligné la crise du marché locatif, avec une pénurie de biens disponibles qui entrave l’accès au logement.

Lire aussi :  Vente de bien immobilier démembré : comprendre la taxation et les abattements

Les défis rencontrés par les locataires et les investisseurs

La crise du marché immobilier ne se limite pas à la chute des ventes. Les locataires peinent également à trouver un logement, notamment dans les villes moyennes et grandes agglomérations, en raison d’une offre insuffisante. Toujours selon Loïc Cantin, certaines annonces immobilières attirent plus de 200 candidatures.

Par ailleurs, les investisseurs font face à plusieurs obstacles : la baisse des ventes de logements neufs qui alimente la pénurie, les contraintes réglementaires sur les passoires thermiques qui limitent les locations et le nombre décroissant d’investisseurs capables de remettre de nouveaux biens sur le marché locatif. Cette situation crée une pression accrue sur le marché locatif, augmentant ainsi les difficultés pour les locataires potentiels et contribuant à une escalade des prix de location.

Justin Conseil est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

vincent cuzon
Vincent Cuzon

Expert en relations presse, j'ai rejoint Just 1 Conseil en tant que responsable éditorial pour partager mon expertise sur les thématiques immobilières et du logement.

Voir tous les articles de l'auteur