Acheter un bien immobilier sans frais de notaire oui ça existe et cette astuce est peu répandue

Acheter un bien immobilier sans frais de notaire : oui ça existe et cette astuce est peu répandue

Dans le monde de l’immobilier, convaincre une banque de financer vos frais de notaire peut parfois s’apparenter à un véritable parcours du combattant. Pourtant, il existe des astuces pour faciliter cette démarche et l’une d’elles réside dans la formulation d’une simple phrase.

Cet article vous dévoilera comment une tournure bien choisie peut faire pencher la balance en votre faveur et vous aider à obtenir le financement tant espéré. Préparez-vous à découvrir une stratégie efficace qui pourrait bien transformer votre expérience immobilière.

L’achat immobilier « acte en main » : une option légale mais peu courante

Malgré sa légalité, l’achat immobilier « acte en main » reste une pratique peu utilisée. Cette méthode d’acquisition immobilière, qui nécessite l’intervention d’un notaire, permet à l’acheteur de présenter un prix incluant les frais de notaire, facilitant ainsi le financement du bien surtout en absence d’apport personnel.

Cependant, cette option est souvent méconnue et peut sembler complexe pour certains vendeurs ou banquiers. Dans cet article, nous allons détailler ce qu’est l’achat « acte en main », son caractère légal, le rôle crucial du notaire dans cette démarche et comment elle peut simplifier le processus d’achat immobilier.

Lire aussi :  Ce qu'il faut savoir sur la prorogation de l'exonération fiscale pour la location meublée

Comprendre les frais de notaire dans l’achat immobilier

Les frais de notaire, souvent confondus avec la rémunération du notaire, sont un coût supplémentaire à prendre en compte lors d’un achat immobilier. Ils représentent environ 8% du montant total pour un bien ancien et entre 2 à 3% pour un bien neuf. Dans le secteur de la promotion immobilière, il est courant d’offrir ces frais en début ou fin de commercialisation pour attirer des investisseurs.

Le financement des frais de notaire par la banque : une option à la discrétion du banquier

L’option d’un achat immobilier « acte en main » peut être facilitée par le financement des frais de notaire par la banque. Cependant, cette pratique reste à la discrétion du banquier et est généralement plus courante lorsque le marché immobilier est en hausse.

En effet, dans ce cas, l’acheteur peut présenter un contrat acte en main avec un prix gonflé pour inclure les frais de notaire, tout en proposant à sa banque de placer une somme équivalente. Cette stratégie permet à l’acheteur de ne pas avoir besoin d’apport personnel pour couvrir ces frais.

Lire aussi :  Crédit immobilier : Les taux se sont-ils réellement stabilisés comme annoncé ?

En fin de compte, le financement des frais de notaire par la banque reste une option discrétionnaire, mais qui peut se révéler plus accessible lorsque le marché immobilier est en plein essor. La proposition d’un contrat acte en main, avec un prix ajusté pour inclure ces frais, peut être une tactique ingénieuse pour faciliter le financement.

Justin Conseil est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

vincent cuzon
Vincent Cuzon

Expert en relations presse, j'ai rejoint Justin Conseil en tant que responsable éditorial pour partager mon expertise sur les thématiques immobilières et du logement.

Voir tous les articles de l'auteur