Assurance vie : basculez vite tous vos investissements sur les fonds euros, voici pourquoi !

Assurance vie basculez vite tous vos investissements sur les fonds euros, voici pourquoi

Dans le monde de l’assurance vie, deux options s’offrent généralement à vous : les fonds en euros et les unités de compte. Chacune présente des avantages et des inconvénients spécifiques qui peuvent influencer votre choix en fonction de vos objectifs financiers et de votre tolérance au risque.

Cet article se propose d’analyser ces deux options pour déterminer si privilégier le fonds euros sur les unités de compte est une décision judicieuse.

Nous aborderons les caractéristiques principales de chaque option, leurs performances respectives ainsi que les facteurs à prendre en compte lors du choix entre ces deux types d’investissement.

Les rendements des fonds euros en assurance vie : une tendance à la hausse

Après deux années de stagnation, les rendements des supports garantis de l’assurance vie connaissent un regain d’intérêt. Selon le site Good Value for Money, le rendement moyen devrait atteindre 2,50% en 2023, une nette amélioration par rapport aux 1,28% et 1,92% observés respectivement en 2021 et 2022.

Lire aussi :  Livret A au plafond ? Voici les placements qui feront mieux en 2024

Certains contrats se distinguent même avec des rendements plus élevés, comme le fonds euros de Corum qui promet jusqu’à 4,45%. Cyrille Gerbet, conseiller en gestion de patrimoine chez Honoré gestion privée, estime que les taux d’assurance vie pourraient dépasser l’inflation en 2024.

Investir entièrement dans les fonds euros : une stratégie gagnante pour les investisseurs prudents ?

Face à ces rendements prometteurs, certains épargnants pourraient être tentés de placer l’intégralité de leur capital en fonds euros. Des contrats 100% investis en fonds euros, comme ceux proposés par la mutuelle Garance et Ampli mutuelle, ont affiché des performances remarquables avec respectivement 3,50% et 3,75% de rendement.

Cette stratégie pourrait s’avérer payante pour ceux qui privilégient la sécurité et cherchent à éviter tout risque de perte en capital. Cependant, il est important de noter que le contexte économique actuel, marqué par des taux directeurs bas, joue un rôle clé dans ces rendements élevés.

Les unités de compte : un complément nécessaire pour optimiser les rendements

Malgré leur nature non garantie, les unités de compte (UC) sont une option d’investissement attrayante. En effet, pour bénéficier des « bonus » promis par les assureurs, il est souvent nécessaire d’y investir une partie de son capital.

Lire aussi :  Mauvaise nouvelles pour les détenteurs de cette SCPI qui voit son prix de part encore baisser

Ces supports reposent sur des actifs plus risqués comme les actions ou l’immobilier, mais peuvent offrir des rendements supérieurs à long terme. Toutefois, en cas de baisse anticipée de l’inflation et des taux directeurs, le rendement des UC pourrait être affecté. Il est donc conseillé de maintenir un équilibre entre fonds euros et UC, en fonction de sa tolérance au risque.

Les facteurs à considérer lors du choix entre fonds euros et unités de compte en assurance vie

Le choix entre les fonds euros et les unités de compte dépend de plusieurs facteurs, tels que les objectifs financiers, le profil de risque de l’investisseur et les conditions économiques.

Les investisseurs doivent évaluer attentivement ces paramètres pour prendre des décisions éclairées. La période actuelle de taux d’intérêt bas et d’incertitudes économiques rend cette évaluation d’autant plus cruciale, car elle influence directement les rendements potentiels et la préservation du capital.

À ne pas rater !
Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.
Adresse e-mail non valide
justin malraux
Justin Malraux

Formaliste de métier et professionnel de la publicité foncière, je vous partage quotidiennement des analyses pointues dans les domaines patrimonial, financier, des successions, et des aides sociales.

Voir tous les articles de l'auteur