Baisse des prix dans l'immobilier les français n'y croient pas malgré la tendance baissière

Baisse des prix dans l’immobilier : les français n’y croient pas malgré la tendance baissière

Dans un contexte économique incertain, la question de l’évolution des prix immobiliers en France suscite de nombreuses interrogations.

Alors que certains experts prédisent une baisse significative à l’horizon 2024, nombreux sont les Français qui restent sceptiques face à cette hypothèse.

Quels sont les facteurs qui alimentent ce doute ? Comment expliquer cette méfiance vis-à-vis des prévisions du marché immobilier ?

Cet article se propose d’explorer ces questions et de comprendre pourquoi les Français doutent d’une chute des prix immobiliers en 2024.

Les Français restent optimistes quant à l’évolution des prix immobiliers en 2024

Malgré les prévisions d’une baisse plus marquée des prix immobiliers pour 2024, une majorité de Français reste convaincue que ces derniers continueront à augmenter.

C’est ce qui ressort d’une étude récente menée par la BPCE. En dépit de l’augmentation du coût du crédit immobilier, l’immobilier demeure perçu comme un investissement sûr.

L’étude révèle que 24% des personnes interrogées anticipent une hausse modérée des prix en 2024, tandis que 14% s’attendent à une forte augmentation au cours des douze prochains mois. Seuls 22% envisagent une baisse modérée et 3% une chute significative.

Lire aussi :  Impact de la crise immobilière sur les notaires : risque de licenciements en vue ?

Le comportement psychosociologique des acteurs du marché immobilier freine la baisse des prix

La perception d’une hausse continue des prix immobiliers, ancrée dans l’esprit des Français depuis deux décennies, semble résister à la réalité économique. Cette tendance psychosociologique, observée tant chez les acheteurs que chez les vendeurs, contribue à ralentir la baisse des prix.

En 2023, malgré une légère régression de 0,7% selon la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim), cette diminution n’a pas suffi pour compenser la montée des taux de crédit.

L’attentisme prédomine donc sur le marché, avec des acheteurs anticipant une future baisse et des vendeurs réticents à ajuster leurs prix.

Prévisions de la BPCE pour une baisse plus prononcée des prix immobiliers en 2024

La BPCE prévoit une chute plus importante des prix immobiliers en 2024, avec une diminution estimée entre -8 et -9%. Cette perspective incite certains acheteurs à différer leur acquisition, anticipant une dépréciation future.

Lire aussi :  Ces arnaques sur la rénovation énergétique qui piègent des milliers de français

Cependant, Brice Cardi, président du réseau immobilier L’Adresse, envisage un arrêt de cette tendance baissière dès le premier semestre 2024 si les taux de crédit se réduisent et que le marché repart. Il souligne également que certains biens très recherchés ne connaîtront pas de baisse de prix, l’offre étant restreinte face à une demande soutenue.

Justin Conseil est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

vincent cuzon
Vincent Cuzon

Expert en relations presse, j'ai rejoint Justin Conseil en tant que responsable éditorial pour partager mon expertise sur les thématiques immobilières et du logement.

Voir tous les articles de l'auteur