Choisir judicieusement les donations à faire pour réduire sa fiscalité

Choisir judicieusement les donations à faire pour réduire sa fiscalité

Faire des dons à ceux qui sont dans le besoin est un très bon geste envers son entourage et même le pays tout entier.

De plus, cette initiative permet de bénéficier de certains avantages fiscaux, notamment la réduction de l’impôt sur le revenu.

Baisse d’impôt jusqu’à 75 %

Selon les dernières statistiques du Ministère des Finances, il y a plus de 5,5 millions de ménages français qui font des dons à des organismes caritatifs avec une moyenne de 400 euros. Par ailleurs, cet acte de générosité est récompensé par des avantages fiscaux.

Entre autres, les foyers qui décident de faire des cadeaux aux associations luttant contre les violences faites aux femmes ou à celles qui viennent en aide aux personnes en difficultés peuvent bénéficier d’une réduction de la taxation à 75 % sur le montant offert avec un plafond de 1 000 euros. Parmi ceux qui sont concernés, il y a par exemple l’Action contre la faim, les Restos du cœur, la Croix rouge, etc.

Lire aussi :  Faut-il préférer la déclaration commune pour les couples pacsés ?

Sinon, les dons destinés à conserver ou à réparer les patrimoines religieux permettent également de profiter d’une baisse d’impôt à 75 % dans la limite de 1000 euros. De plus, il faut savoir que ce don peut être cumulé avec le premier pour optimiser la fiscalité. Toutefois, au-delà de cette valeur, cette réduction passe à 66 %

Afin de soutenir les associations qui ont été très sollicitées pendant la crise sanitaire, l’exécutif a décidé de porter cette somme à 1 000 euros pour les actions qui ont eu lieu entre 2020 et 2023. Cette mesure s’appliquait pour les dons effectués pour reconstruire l’église Notre Dame.
Par ailleurs, les présents réalisés auprès des organismes d’utilité publique et d’intérêt général permettent de bénéficier d’une baisse de l’imposition à 66 % qui est applicable dès le 1er euro du montant offert. Les organismes concernés sont Sidaction, Ligue contre le cancer, etc.

Cet avantage fiscal est accessible dans la limite de 20 % du revenu taxable du foyer. En revanche, lorsque la somme dépasse ce seuil, le surplus est tout simplement reporté sur les 5 prochaines années.

Lire aussi :  Faut-il vite investir en Pinel avant l'arrêt total de cette carotte fiscale ?

 

 

Les autres dons permettant d’accéder à cet avantage fiscal

Les paiements sous forme de cotisations ou de présents à un parti politique ouvrent également la voie à des avantages fiscaux. Cette réduction équivaut à 66 % du montant versé avec une limite de 20 % des ressources taxables.

Étant donné que l’amour au sein d’une famille n’a pas de prix, les parents ont donc la possibilité de faire des dons à leurs descendants afin de profiter d’un abattement. Ainsi, chacun d’entre eux peut fournir jusqu’à 100 000 euros pour chaque enfant tout en bénéficiant d’une exonération totale. Cependant, un abattement limité à 31 865 s’applique pour les grands-parents.

En outre, les dons effectués entre les partenaires de Pacs ou les conjoints ouvrent l’accès à un abattement de 80 724 euros ainsi que d’un barème d’imposition spécifique. Toutefois, cette somme baisse à 15 932 euros pour les dons offerts aux frères et sœurs.

Lire aussi :  Avantages AirBNB, c'est terminé ! Les députés approuvent une augmentation de la fiscalité

Ne pas oublier de déclarer les montants

Il ne faut pas omettre de déclarer ces dons, quelle que soit leur destination. Dans ce cas, le contribuable mentionne uniquement la somme réelle qu’il a offerte sans tenir compte de la baisse d’impôt. Toutefois, assurez-vous de toujours bien garder tous les justificatifs.

Justin Conseil est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

À ne pas rater !
Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.
Adresse e-mail non valide
justin malraux
Justin Malraux

Formaliste de métier et professionnel de la publicité foncière, je vous partage quotidiennement des analyses pointues dans les domaines patrimonial, financier, des successions, et des aides sociales.

Voir tous les articles de l'auteur