Combien vous économisez en impôts avec les investissements immobiliers défiscalisant ?

Combien vous économisez en impôts avec les investissements immobiliers défiscalisants

Dans un contexte économique où chaque euro compte, il est essentiel de connaître les différentes stratégies pour maximiser ses gains. Cet article vous propose d’explorer trois options intéressantes : les réductions d’impôt sur les dons, l’investissement dans l’immobilier locatif Pinel et les Ehpad.

Ces dispositifs fiscaux peuvent s’avérer très avantageux si vous savez comment en tirer parti. Alors, prêt à découvrir comment optimiser votre fiscalité et augmenter vos revenus ? Plongez-vous dans la lecture de cet article qui vous dévoilera des astuces précieuses pour faire fructifier votre patrimoine.

Qui sont les bénéficiaires des réductions d’impôt en France ?

L’an dernier, environ 7 millions de foyers fiscaux français ont profité d’une réduction d’impôt moyenne de 1 175 euros. Cependant, pour être éligible à une telle réduction, il faut déjà être assujetti à l’impôt sur le revenu.

En effet, contrairement au crédit d’impôt qui peut profiter même aux non-imposables, la réduction d’impôt ne concerne qu’environ la moitié de la population française. Les montants varient considérablement, allant de 246 euros en moyenne pour les dons aux associations caritatives jusqu’à 14 566 euros pour la défiscalisation outre-mer.

Lire aussi :  Les notaires en très grande difficulté avec la chute des ventes dans l'immobilier

Il est important de noter que ces avantages fiscaux représentent un coût significatif pour les finances publiques, notamment en ce qui concerne la réduction pour les revenus de source étrangère qui a entraîné une perte de recettes fiscales de 2,6 milliards d’euros.

Impact des réductions d’impôt sur les finances publiques

Les réductions d’impôt ont un coût non négligeable pour l’Etat. En effet, la réduction accordée aux revenus de source étrangère représente à elle seule une perte de 2,6 milliards d’euros pour les finances publiques.

Cette mesure vise à éviter une double imposition en France des revenus générés à l’étranger, comme le souligne la Direction générale des finances publiques (DGFiP).

Par ailleurs, les avantages fiscaux liés aux investissements de défiscalisation sont parmi les plus importants : investissement outre-mer, immobilier locatif Pinel, dispositif « Madelin » ou « IR-PME » (via les FCPI et FIP), etc. Ces mesures, bien que bénéfiques pour certains contribuables, représentent donc un manque à gagner conséquent pour l’Etat.

Lire aussi :  Vous avez perdu votre acte de propriété ? Voici les démarches à suivre

 

 

Stabilité des dons malgré l’augmentation du plafond éligible à la réduction

Les dons aux organismes d’intérêt général restent stables, selon la DGFiP. Environ 3,3 millions de foyers fiscaux ont déclaré ces dons sur leur impôt sur le revenu, générant une réduction d’impôt de 1,3 milliard d’euros. Malgré l’augmentation du plafond de dons éligibles à la réduction de 75% au cours des dernières années, les montants n’ont pas significativement augmenté.

On note une légère hausse avec 1,9 million de foyers bénéficiaires et une réduction moyenne de 246 euros, comparée à un avantage moyen de 183 euros pour 1,6 million de foyers en 2020. Cela souligne que les avantages fiscaux les plus importants sont liés aux investissements de défiscalisation.

Justin Conseil est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

À ne pas rater !
Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.
Adresse e-mail non valide
justin malraux
Justin Malraux

Formaliste de métier et professionnel de la publicité foncière, je vous partage quotidiennement des analyses pointues dans les domaines patrimonial, financier, des successions, et des aides sociales.

Voir tous les articles de l'auteur