Comment bénéficier du Prêt à l’amélioration de l’habitat (PAH) en 2024 

Comment bénéficier du Prêt à l’amélioration de l’habitat (PAH) en 2024 ?

Le PAH est destiné à tous les ménages souhaitant apporter des améliorations dans leur résidence principale. Malgré des moyens financiers, il est quand même possible d’effectuer des travaux comme les agrandissements, la création des sanitaires, etc.

Qui sont donc les personnes éligibles à ce coup de pouce et comment en profiter ?

Le PAH, un investissement avantageux

Le PAH est un coup de pouce financier qui séduit grâce à ses conditions d’octroi très attrayantes. Contrairement à d’autres systèmes, celui-ci est très prisé, car il n’y a pas de taux d’intérêt sur une période de 15 ans.

Ce dispositif permettra donc de couvrir les charges liées aux travaux de rénovation et d’embellissement. Par ailleurs, les conditions de remboursements sont plus souples puisqu’elles s’adaptent aux capacités financières de chaque bénéficiaire.

Les critères pour être éligible au PAH

Pour bénéficier de ce Prêt à l’amélioration de l’habitat, il faut respecter les conditions suivantes :

  • Propriétaire, locataire ou occupant gratuit du logement
  • Résidant dans le bien depuis au moins 6 mois
  • Allocataire de la CAF et percevoir au moins une prestation familiale
Lire aussi :  Comprendre la loi Climat : peut-on encore louer un logement classé G ?

La valeur de ce prêt permettra de couvrir jusqu’à 80 % des dépenses avec un plafond de 1 067,14 euros avec un taux d’intérêt à 1 %.

Quant au remboursement, il s’effectue par fractions égales sur 36 mensualités au maximum. Dès la signature du contrat, le bénéficiaire perçoit la moitié du versement sur présentation du devis. Tandis que la somme restante est obtenue à la fin des chantiers, en présentant la facture.

Les travaux à prévoir doivent permettre d’améliorer le confort et l’autonomie dans les logements. C’est-à-dire qu’ils doivent se porter sur

  • Isolation thermique d’une partie ou de l’ensemble du logement.
  • Le changement de système de chauffage
  • Des travaux renforçant l’autonomie comme l’automatisation des volets roulants, l’agrandissement des entrées, etc.

Quelles sont les procédures pour obtenir le PAH ?

Il existe plusieurs étapes à suivre pour les personnes qui souhaitent bénéficier de ce coup de pouce destiné à la rénovation et à l’amélioration d’un logement.

  • Faire le point sur les travaux à effectuer
  • Demander plusieurs devis provenant de professionnels différents
  • Se rendre sur le site de la Caisse d’allocations familiales
  • Remplir le formulaire de demande de PAH
  • Joindre toutes les pièces justificatives à la requête (devis, relevés bancaires, avis d’imposition)
  • Envoyer l’ensemble du dossier à la CAF, le délai de traitement est d’environ 2 mois
Lire aussi :  Portabilité du prêt immobilier : une solution face à la crise pour transférer son crédit d'un bien à un autre

Les bonnes raisons d’avoir recours à un PAH

Le PAH séduit principalement par son accessibilité puisqu’il n’y a pas de conditions de ressources. Les bénéficiaires n’ont pas non plus besoin de présenter des garanties particulièrement. Toutefois, ceux-ci doivent être allocataires de la CAF.

Le PAH est le meilleur moyen pour assurer le financement d’une partie des travaux tout en limitant le taux d’endettement.

Ce prêt est également avantageux financièrement puisqu’il n’y a ni frais de dossiers ni d’intérêts. Par ailleurs, c’est la CAF qui s’occupe de fixer le montant des mensualités en fonction des capacités financières de chaque bénéficiaire.

Justin Conseil est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

vincent cuzon
Vincent Cuzon

Expert en relations presse, j'ai rejoint Justin Conseil en tant que responsable éditorial pour partager mon expertise sur les thématiques immobilières et du logement.

Voir tous les articles de l'auteur