Comprendre la loi Climat peut-on encore louer un logement classé G

Comprendre la loi Climat : peut-on encore louer un logement classé G ?

L’atmosphère se dégrade grandement ces dernières années. Dans le but de réduire le dérèglement climatique, la loi Climat de 2021 prévoit la lutte contre les passoires énergétiques. Alors, est-ce qu’il est encore possible de louer un logement classé G ? Réponses.

Interdiction de mise en location du logement classé G

Le diagnostic de performance énergétique ou le DPE consiste à mesurer bien évidemment la performance énergétique d’un logement. Il a été mis en avant pour combattre le réchauffement climatique et surtout encourager la rénovation énergétique.

Le document remis par le diagnostiqueur doit être présenté lors de la location ou la vente de l’habitation. Il fournit une étiquette allant de A à G. Cette dernière est synonyme de passoire énergétique, c’est-à-dire que le logement est très énergivore. Généralement, les vieux immeubles de 1975 sont les plus concernés à cause de leurs mauvaises qualités d’isolation.

Si vous êtes propriétaire bailleur, vous devez savoir que la location de logement G avec une consommation de plus de 450 kilowattheures (KWh) par m² a été interdite depuis le début de l’année 2023. Une règle qui s’applique uniquement pour les contrats de location signés à partir du 1er janvier 2023.

Lire aussi :  Cette catégorie d'employés peut obtenir des taux immobiliers préférentiels

En revanche, si les contrats de bail se terminent après la date évoquée, l’interdiction de location ne sera effective qu’après la fin de la date du contrat signé avec le locataire. La loi Climat instaurée en 2021 prévoit d’interdire la mise en location des logements classés G de manière progressive.

Si vous souhaitez louer votre bien à partir du janvier 2025, assurez-vous qu’il possède au moins la classe F. Ensuite, à compter de 2028, seuls les biens de classe E au minimum seront autorisés pour la location.

À partir du 1er janvier 2034, veillez à ce que le logement affiche la classe D si vous voulez le mettre en location.

Amélioration du DPE du logement : la meilleure solution pour continuer la location

Si vous voulez échapper à une nouvelle interdiction, vous pouvez améliorer le DPE de votre logement. L’objectif principal consiste à optimiser l’isolation thermique de ce dernier en misant sur l’isolation de la toiture ou des combles. Ces techniques s’avèrent particulièrement efficaces puisqu’elles garantissent la suppression des ponts thermiques.

Lire aussi :  C'est dit ! Les notaires alertent sur une crise durable de l'immobilier résidentiel

Vous avez également la possibilité de procéder au remplacement de votre système de chauffage. Pour bénéficier d’une meilleure étiquette énergétique, misez sur un poêle à bois ou à granulés. Autrement, vous pouvez vous orienter vers une chaudière à gaz.

Pour passer de F à D en revanche, l’isolation de la toiture et des murs peut devenir votre meilleure alliée.

Ensuite, optez pour un chauffe-eau plus économique, notamment si celui que vous utilisez actuellement est défectueux.

L’installation d’un double vitrage améliore également votre note.

Justin Conseil est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

vincent cuzon
Vincent Cuzon

Expert en relations presse, j'ai rejoint Justin Conseil en tant que responsable éditorial pour partager mon expertise sur les thématiques immobilières et du logement.

Voir tous les articles de l'auteur