Immobilier : obtenir un crédit d’achat avec des taux très bas, c’est encore possible

Crédit immobilier taux très bas

Dans le monde de l’immobilier, obtenir un crédit à taux très bas peut s’avérer être une véritable aubaine. Que vous soyez un investisseur aguerri ou un primo-accédant, cette perspective est sans aucun doute alléchante. Cependant, naviguer dans les méandres des offres bancaires peut parfois sembler complexe.

Comment dénicher ces opportunités ? Quels sont les critères à prendre en compte pour bénéficier d’un tel avantage ? Cet article se propose de vous guider pas à pas dans votre quête du crédit immobilier à taux très bas pour votre nouvel achat. Préparez-vous à découvrir des astuces et conseils précieux qui vous aideront à réaliser votre projet immobilier dans les meilleures conditions possibles.

La hausse des taux de crédit immobilier : un obstacle à l’achat d’un nouveau bien

Le marché immobilier actuel est marqué par une montée significative des taux de crédit immobilier ces dernières années. Cette situation rend complexe l’acquisition d’un nouveau bien pour les propriétaires ayant réalisé un achat il y a quelques années.

Lire aussi :  Comptabilité des locations AirBNB, le régime réel est-il préférable ?

En effet, le taux moyen d’un crédit immobilier sur une durée de 10 ans et plus s’élevait aux alentours de 4,3% ces derniers mois. Par conséquent, ceux qui ont pu accéder à la propriété grâce à des taux bas se retrouvent dans une impasse lorsqu’ils envisagent un nouvel achat immobilier.

La portabilité du crédit : une solution pour des taux d’emprunt avantageux

Face à cette situation, certains acteurs de l’immobilier suggèrent la généralisation de la portabilité du crédit. Cette mesure permettrait aux emprunteurs de conserver leur taux initial lorsqu’ils souhaitent acquérir un nouveau bien avant l’échéance de leur prêt.

Ainsi, un ménage ayant contracté un prêt à 1,5% sur 20 ans en 2018 pourrait bénéficier du même taux pour un nouvel achat en 2024. Outre le maintien d’un taux bas, la portabilité offre également d’autres avantages tels que la conservation des modalités existantes du prêt et de l’assurance emprunteur, tout en évitant les frais de clôture et d’ouverture.

Lire aussi :  Un apport personnel record pour les prêts immobiliers 2024 !

Les défis de la généralisation de la portabilité du crédit

Malgré les avantages indéniables pour les emprunteurs, l’extension universelle de la clause de portabilité semble peu probable. En effet, cette mesure représenterait un coût élevé pour les banques qui n’y trouvent pas leur intérêt financier.

Toutefois, face à la situation actuelle du marché immobilier, tous les acteurs pourraient être contraints de faire des concessions. Selon les dernières données de la Banque de France, la production de crédit à l’habitat a chuté à 9,2 milliards d’euros en septembre 2023, contre plus de 20 milliards un an auparavant.

À ne pas rater !
Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.
Adresse e-mail non valide
vincent cuzon
Vincent Cuzon

Expert en relations presse, j'ai rejoint Just 1 Conseil en tant que responsable éditorial pour partager mon expertise sur les thématiques immobilières et du logement.

Voir tous les articles de l'auteur