Découvrez la liste des SCPI ayant récemment réduit le prix de leur part

Découvrez la liste des SCPI ayant récemment réduit le prix de leur part

Dans le monde de l’investissement immobilier, les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) sont des acteurs incontournables. Cependant, il est essentiel de rester informé sur leurs performances et évolutions pour optimiser ses placements.

Dans cet article, nous allons vous présenter une sélection des SCPI qui ont récemment revu à la baisse le prix de leurs parts. Une opportunité d’investissement à ne pas manquer ? Ou un signe avant-coureur d’une performance en déclin ? Nous vous invitons à découvrir tous les détails dans les lignes qui suivent. Restez connectés pour être au courant des dernières tendances du marché immobilier.

Comprendre le fonctionnement et les avantages des SCPI

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) sont des structures d’investissement qui permettent aux particuliers d’accéder à l’immobilier locatif sans avoir à gérer directement les biens. Elles se chargent de l’acquisition, la gestion et la valorisation du patrimoine immobilier.

Les SCPI peuvent être classées en deux grandes catégories : les SCPI de rendement, axées sur la génération de revenus réguliers, et les SCPI fiscales, qui offrent des avantages fiscaux. Ces sociétés génèrent des revenus pour leurs associés grâce aux loyers perçus sur les biens immobiliers qu’elles détiennent et gèrent.

Lire aussi :  Bientôt plus possible de construire sa maison en France ? Quelle est cette nouvelle loi absurde

Facteurs influençant le prix des parts d’une SCPI

Le prix des parts d’une SCPI est influencé par plusieurs facteurs clés. Tout d’abord, l’état du marché immobilier joue un rôle fondamental. Une augmentation ou une diminution des prix de l’immobilier aura un impact direct sur la valeur des parts. Par exemple, dans un marché en hausse, la valeur des biens immobiliers détenus par la structure d’investissement augmente, ce qui peut entraîner une appréciation des parts.

Ensuite, la performance intrinsèque de la SCPI est un autre facteur déterminant. Une gestion efficace des biens immobiliers, associée à une rentabilité élevée, peut stimuler la demande pour les parts, ce qui peut à son tour entraîner une augmentation de leur valeur. Les investisseurs sont toujours à la recherche de cette structure d’investissement offrant des rendements attractifs et stables.

Enfin, les conditions macroéconomiques, notamment les taux d’intérêt, ont un impact significatif sur le prix des parts. En période de taux bas, les investisseurs sont souvent attirés par les SCPI en raison de leur potentiel de rendement attractif par rapport à d’autres types de placements. Cette demande accrue peut donc faire monter le prix des parts.

Lire aussi :  Découvrez l'évolution des critères pour qu'une SCPI soit labellisée ISR

 

 

Les SCPI qui ont réduits le prix de leur part

Les SCPI connaissent parfois des fluctuations dans le prix de leurs parts, reflétant divers facteurs économiques et de marché. Voici quelques exemples de ces variations récentes :

Primovie, gérée par Primonial REIM, a vu ses parts passer de 203 € à 185 € depuis le 13/02/2024, soit une baisse de 8,86 %. Une tendance similaire est observée avec Primopierre, également gérée par Primonial REIM, qui est passée de 208 € à 168 € depuis le 13/02/2024, après une première baisse de 13,5 % le 15/09/2023.

Lire aussi :  Interdiction de louer les passoires thermiques : voici le calendrier officiel

Notapierre, gérée par Unofi, affiche une baisse de 6,85 %, passant de 365 € à 340 € depuis le 01/01/2024. De même, Eurovalys, gérée par Advenis REIM, est passée de 1 030 € à 960 € depuis le 01/01/2024, soit une baisse de 6,8 %.

Certaines SCPI ont subi des baisses encore plus marquées. Par exemple, Opus Real, gérée par BNP Paribas, a vu ses parts passer de 2 040 € à 1 840 € depuis le 21/09/2023, une baisse de 9,8 %. De même, Accimmo Pierre, gérée par BNP Paribas, a enregistré une baisse significative de 17,07 %, passant de 205 € à 170 € depuis le 27/07/2023.

Ces fluctuations de prix sont souvent attribuées à des facteurs tels que l’état du marché immobilier, la performance de la SCPI elle-même et les conditions économiques générales, y compris les taux d’intérêt. Les investisseurs doivent donc être attentifs à ces variations et les prendre en considération dans leurs décisions d’investissement.

Justin Conseil est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

vincent cuzon
Vincent Cuzon

Expert en relations presse, j'ai rejoint Just 1 Conseil en tant que responsable éditorial pour partager mon expertise sur les thématiques immobilières et du logement.

Voir tous les articles de l'auteur