Des avantages donnés aux riches investisseurs pour fluidifier le parc immobilier locatif

Des avantages donnés aux riches investisseurs pour fluidifier le parc immobilier locatif ?

Dans le but de booster de part locatif, des mesures devront être mises en place en faveur des propriétaires aisés. Toutefois, ces décisions ne semblent pas faire l’unanimité auprès de tous les acteurs dans le secteur. Découvrons ensemble le fond de ces avantages.

Amélioration de l’avenir du parc locatif

Afin d’améliorer le mode de l’immobilier locatif, le ministre du Logement a mis le point sur les investisseurs institutionnels qu’il considère comme étant l’avenir de ce marché. Évidemment, les acteurs se montraient peu convaincus de cette mesure.

L’homme d’Etat s’est fixé l’objectif que les institutionnels deviennent propriétaires de près de 4 % du parc locatif prisé. Le débat sur ce sujet a été ouvert entre plusieurs parties essentielles à savoir les gérants des entités foncières et les sociétés de gestion des SCPI et OPCI.

Un abattement sur l’Impôt sur la Fortune Immobilière

Il n’existe jusqu’à présent aucune mesure permettant d’inciter les propriétaires fortunés à réaliser des investissements dans l’immobilier. Actuellement, ils comptent au moins de 170 000 ménages sur l’ensemble du territoire.

Lire aussi :  Découvrez les évolutions prometteuses sur le marché du crédit immobilier en 2024

Étant donné que ces ménages imposés par l’IFI ne font pas partie des forces productives dans le domaine, ainsi ils se doivent d’effectuer un versement auprès de la solidarité nationale.

Selon le rapport de l’Insee, ces riches propriétaires possèdent jusqu’à 80 % du parc locatif privé. Par conséquent, certains organismes comme l’ONG Oxfam voient ceci d’un très mauvais œil. Pour eux, cette situation est le résultat de l’échec des politiques de l’État.

Quoi qu’il en soit, ces acteurs font partie intégrante de l’offre locative privée. Ainsi, il ne serait pas de trop de pratiquer un abattement sur leur IFI ou même une exonération lorsque ces propriétaires engagent des travaux favorisant la transition écologique.

Des mesures fiscales avantageuses pour les investisseurs étrangers

Les acteurs fortunés étrangers devraient également être inclus dans ce dispositif, toujours dans le but de fluidifier le parc locatif. Le ministre du Logement a d’ailleurs évoqué le cas des investisseurs institutionnels, c’est-à-dire les grandes pointures françaises qui font partie du domaine foncières qu’elles soient cotées ou non.

Lire aussi :  Avantages AirBNB, c'est terminé ! Les députés approuvent une augmentation de la fiscalité

Les entreprises qui gèrent les organismes de placement collectif devraient également en faire partie. Ce n’est pas tout, car le ministre pense aux opérateurs étrangers pour lesquels la France représente un attrait important en termes d’immobilier.

Durant le débat, une leader d’une enseigne qui est spécialisée dans les transactions de patrimoines affirmait par ailleurs que de nombreuses sociétés d’investissement provenant d’un peu partout dans le monde ont montré leur intérêt par rapport à l’acquisition de bien résidentiel dans le pays.

Cependant, elles hésitent encore à sauter le cas. Pour cause, une des grandes sociétés étrangères spécialisées dans la construction et l’achat des immeubles en France et dans d’autres villes européennes a subi des contrôles provenant de l’administration fiscale.

Pourtant, selon la convention fiscale applicable concernant l’IFI, les biens d’un contribuable sont imposables dans l’Etat où ils se trouvent, lorsqu’ils le détiennent directement. Par contre, il n’existe aucune mention relative aux sociétés avec une supériorité immobilière qui font de leur activité principale la possession et l’exploitation de bien qui peuvent être considérées comme étant des propriétaires infructueux.

Lire aussi :  Baisse des prix immobiliers : Les SCPI sont elles encore attrayantes ?

Justin Conseil est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

vincent cuzon
Vincent Cuzon

Expert en relations presse, j'ai rejoint Justin Conseil en tant que responsable éditorial pour partager mon expertise sur les thématiques immobilières et du logement.

Voir tous les articles de l'auteur