Immobilier 2024 : une chute continue des prix mais les français sont encore rétissants à l'achat

Immobilier 2024 : une chute continue des prix mais les français sont encore rétissants à l’achat

Dans un contexte économique incertain, le marché immobilier est sujet à de nombreuses interrogations. Quelle sera son évolution dans les prochaines années ?

Cet article se propose d’analyser les prévisions immobilières pour l’année 2024. Nous aborderons la question de la baisse accélérée des prix et du risque de stagnation prolongée du marché. Un éclairage précieux pour tous ceux qui envisagent d’investir dans l’immobilier ou qui cherchent simplement à comprendre les dynamiques en jeu.

Retour sur la dégringolade des prix immobiliers en 2023

L’année 2023 a été marquée par une chute impressionnante des prix de l’immobilier, une situation qui n’avait pas été observée depuis une décennie. Cette baisse, couplée à un effondrement du nombre de transactions immobilières, a fortement impacté le marché.

En effet, moins de 900 000 ventes ont été réalisées dans l’ancien, soit une diminution d’environ 25% par rapport à l’année précédente. Ce ralentissement est principalement dû au durcissement des conditions de crédit et à l’augmentation des taux d’intérêt, fragilisant ainsi la capacité financière des ménages.

Lire aussi :  Les banques relancent le crédit immobilier : profitez-en pour emprunter moins cher !

Prévisions 2024 : baisse des prix et ralentissement du marché immobilier

Selon Meilleurs Agents, la contraction des prix de l’immobilier devrait se poursuivre en 2024 avec une diminution estimée à 4%. Cette tendance est alimentée par le durcissement des conditions d’octroi de crédit et la hausse des taux d’intérêt.

Ces facteurs ont contribué au ralentissement du marché en 2023, avec une chute de près de 40% des prêts accordés. Par ailleurs, le stock de biens disponibles sur le marché devrait continuer à augmenter, ajoutant une pression supplémentaire sur les prix. Cependant, ces prévisions restent sujettes aux fluctuations économiques.

Impact de la politique monétaire sur le marché immobilier

La Banque Centrale Européenne, en maintenant ses taux d’intérêt directeurs inchangés pour le deuxième mois consécutif en décembre 2023, a signalé une possible détente des conditions de financement.

Selon Thomas Lefebvre de Meilleurs Agents, cette décision pourrait progressivement assouplir les conditions de crédit et potentiellement conduire à une réduction des taux d’intérêt en Europe.

Lire aussi :  Comment acquérir un bien qui n'a plus aucun propriétaire ?

Cependant, ces changements positifs nécessiteront du temps pour se concrétiser et sont soumis à des incertitudes économiques, comme un choc économique ou une inflation croissante.

une baisse mécanique des prix immobiliers est attendue jusqu’au printemps, suivie d’une période de calme grâce à la baisse des taux d’intérêt.

Justin Conseil est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

Formaliste de métier et professionnel de la publicité foncière, je vous partage quotidiennement des analyses pointues dans les domaines notarial, patrimonial, financier, des successions, et des aides sociales.

Voir tous les articles de l'auteur