Impôts 2024 Nouvelles mesures pour vous faire payer moins !

Impôts 2024 : Nouvelles mesures pour vous faire payer moins !

Dans un contexte économique en constante évolution, il est essentiel de rester informé des nouvelles mesures fiscales. Cet article a pour objectif de vous présenter les différentes options qui s’offrent à vous pour réduire vos impôts en 2024.

Que vous soyez un particulier ou un professionnel, ces informations peuvent vous aider à optimiser votre situation fiscale et à réaliser d’importantes économies. Nous aborderons notamment les nouvelles mesures mises en place par le gouvernement, leurs impacts potentiels sur votre imposition et comment en tirer profit. Restez donc avec nous pour découvrir comment alléger votre charge fiscale en 2024.

Modifications légères de la loi de finances 2024 pour les contribuables individuels

La loi de finances 2024 n’apporte pas de modifications majeures concernant l’imposition des particuliers. Les revenus perçus en 2023 seront taxés selon les mêmes critères que ceux de 2022.

L’un des changements mineurs concerne l’ajustement du barème progressif de l’impôt sur le revenu, une mesure destinée à prévenir une augmentation fiscale due à l’inflation pour les contribuables dont les revenus stagnent ou augmentent faiblement.

Lire aussi :  Cette ville en France ne fait pas augmenter la taxe foncière ! La raison est étonnante

Revalorisations fiscales favorables aux contribuables à faibles revenus et aux seniors

La décote d’impôt, destinée aux ménages modestement imposés, sera rehaussée en 2024. Cette mesure bénéficiera principalement aux contribuables dont l’impôt brut est inférieur à 1 929 euros. Par ailleurs, un abattement de 4,8 % sur les revenus sera accordé aux contribuables âgés de plus de 65 ans dont le revenu global de 2023 ne dépasse pas 27 670 euros.

D’autres avantages fiscaux seront également revalorisés de 4,8 %, notamment la déduction forfaitaire de 10 % sur les revenus, l’abattement de 10 % sur les pensions de retraite ou d’invalidité, ainsi que les plafonds de charges déductibles.

Nouvelles mesures fiscales incitatives et restrictives

En 2024, les dons aux associations seront fortement encouragés avec une réduction d’impôts de 75%. Cette mesure s’étend également aux contributions faites à la Fondation du patrimoine pour la sauvegarde des édifices religieux.

Par ailleurs, une réforme défavorable aux loueurs de meublés touristiques sera maintenue. Le plafond d’application du micro-BIC sera abaissé à 15 000 euros et l’abattement sur les loyers ne pourra excéder 30%. Ces nouvelles dispositions visent à équilibrer le système fiscal tout en encourageant la philanthropie.

Lire aussi :  Vous avez une location meublée ? Voici les nouveautés 2024 à ne pas ignorer !

Justin Conseil est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

Formaliste de métier et professionnel de la publicité foncière, je vous partage quotidiennement des analyses pointues dans les domaines patrimonial, financier, des successions, et des aides sociales.

Voir tous les articles de l'auteur