La taxe sur les ordures ménagères va elle aussi augmenter en 2024 - Quels coûts

La taxe sur les ordures ménagères va elle aussi augmenter en 2024 – Quels coûts ?

Pour le bien de l’environnement, le gouvernement exige l’instauration d’un nouveau tri des biodéchets. De leur côté, les collectivités locales sont contraintes de proposer des solutions pour la mise en œuvre de cette nouvelle mesure. Bien qu’intéressante, cette dernière peut augmenter la taxe sur les ordures ménagères. Quels coûts ? Focus !

Tri des biodéchets : une mesure obligatoire pour tous les foyers français

Cette nouvelle obligation apportera un énorme changement dans la vie des Français. Effectivement, à partir du 1er janvier 2024, les déchets alimentaires ne devront plus être jetés dans la poubelle traditionnelle.

Vous devrez avoir à votre disposition un bac à compost individuel ou à proximité de chez vous pour mettre les restes alimentaires, les épluchures, les peaux de bananes, etc.

La collecte des déchets se fera soit en porte-à-porte par le biais d’un camion-benne ou tout simplement dans les bornes spécialisées.

La solution de tri des biodéchets se révèle particulièrement importante puisque chaque personne produit près de 83 kilos de déchets résiduels chaque année. Si cette mesure est bénéfique pour l’environnement, elle peut revenir assez cher pour les contribuables.

Lire aussi :  Augmentation significative du prix de l'électricité prévue en 2024 : retour d'une taxe

Augmentation des taxes des ordures ménagères en 2024

D’après le ministère de l’Écologie et l’ADEME, la nouvelle mesure de tri des biodéchets concerne environ 20 Millions de Français. Cela s’inscrit dans une démarche de réduction des émissions de CO2 dans l’atmosphère.

Pour mener à bien le projet, certaines collectivités locales devront acquérir de nouveaux équipements nécessaires à la collecte. Même si l’État leur offre son soutien à hauteur de 100 millions d’euros, la somme proposée paraît faible.

La raison ? Le coût de gestion varie entre 7 et 20 euros par habitant et par an sur le Service public de gestion des déchets ou SPGD, selon les possibilités de gestion des biodéchets.

Face à ce contexte, l’association nationale des collectivités et des entreprises pour la gestion des réseaux de chaleur, de l’énergie et des déchets Amorce a fait appel au gouvernement. Elle demande à ce que la dotation pour les collectivités locales soit réévaluée à 450 millions d’euros. Pour le moment, l’exécutif n’a donné aucune suite.

Lire aussi :  Découvrez ces 6 pays offrant une fiscalité plus douce que la France

Pour assurer le financement de cette solution de tri, les collectivités locales pourraient répercuter le coût sur les finances des foyers. Or, les taxes sur les ordures ménagères sont déjà en hausse en raison de l’inflation. D’après une étude, elles peuvent aller jusqu’à 140 euros par habitant dans de nombreuses villes de France.

En somme, la mise en place de cette nouvelle mesure risque de faire grimper davantage la taxe sur les ordures ménagères en 2024 à cause des coûts supplémentaires susmentionnés. Néanmoins, avec le coup de pouce proposé par l’État, les hausses pourraient se faire de façon progressive dans l’Hexagone.

Justin Conseil est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

Formaliste de métier et professionnel de la publicité foncière, je vous partage quotidiennement des analyses pointues dans les domaines notarial, patrimonial, financier, des successions, et des aides sociales.

Voir tous les articles de l'auteur