L’achat d’un logement devient quasi impossible si votre salaire est en dessous de ce montant

L’achat d’un logement devient quasi impossible si votre salaire est en dessous de ce montant

De nombreux ménages français souhaitent posséder une résidence principale. Toutefois, ce projet est de plus en plus difficile à réaliser, notamment à cause de la hausse du prix des biens qui n’a pas pu être compensée par l’augmentation des revenus.

Il faudra justement avoir un certain salaire avant de pouvoir se payer une maison, on vous explique !

Achat immobilier : inaccessible pour beaucoup de français

Le Wuest Partner France, une entreprise indépendante spécialisée en expertise immobilière a récemment dévoilé les résultats de ses études. Les enquêtes menées par l’enseigne ont permis de découvrir que 20 à 30 % seulement des ménages disposent des moyens financiers pour procéder à l’acquisition d’un bien immobilier au prix affiché sur le marché d’aujourd’hui.

Quant au nombre de foyers détenteurs d’un logement, il s’est stabilisé à 58 % depuis une dizaine d’années. Cette situation démontre clairement les difficultés pour l’accession à la propriété.

Justement, les prix ont connu une envolée sans précédent ces dernières années, évidemment ceci impacte négativement sur les capacités financières des acquéreurs. En effet, le prix des biens anciens a augmenté de 24 % entre les années 2018 et 2022. Pourtant, la hausse des revenus n’était que de 14 % durant cette même période.

Lire aussi :  Assurance Propriétaire Non Occupant (PNO) : tout savoir pour être serein

Certes, les tarifs restent abordables dans certaines régions, tandis que d’autres enregistrent des tensions importantes avec des coûts particulièrement élevés.

De grandes disparités observées sur l’ensemble du territoire

En 2024, un ménage ayant un niveau de vie moyen annuel de 38 000 euros peut se permettre d’acheter un logement à 244 000 euros. Par contre, le prix réel dans la plupart des régions du pays dépasse ce montant. Cela dit, il faudra posséder 48 000 euros par an pour avoir la possibilité d’acquérir les types de bien suivant, à savoir :

  • Appartement de 80 m² au prix de 307 000 euros;
  • Maison de 120 m² au prix de 45 000 euros;

D’après les observations de cette étude, l’accès au logement varie beaucoup selon le territoire. Justement, les chiffres recueillis ont permis de soulever qu’un ménage avec un niveau de vie moyen ne pourra pas s’offrir un appartement dans près de 23 départements sur 96 qui se trouvent tout autour du bassin parisien, de la Savoie et du littoral. Dans la région parisienne par exemple, il faut avoir un revenu annuel de 124 000 euros pour pouvoir acquérir un appartement.

Lire aussi :  Saviez-vous que le préavis est réduit pour les locataires dans certaines zones tendues ?

Ce n’est pas fini, car la situation ne s’améliore pas pour les maisons individuelles, puisque les tarifs réels dépassent d’au moins ¼ des budgets de ménages ayant un niveau de vie médian dans une trentaine de départements. Quoi qu’il en soit, certaines zones rurales restent accessibles, notamment les Vosges, les Ardennes ou encore la Creuse.

Quelle solution face à l’inaccessibilité ?

Parmi les causes de cette difficulté d’acquisition immobilière, il y a eu la remontée en flèche des taux d’intérêt qui a persisté entre 2022 et 2023. Ce n’est pas tout, car les ménages ont également assisté à la chute de la construction dans le neuf ainsi que le manque en termes d’offre locative. De plus, les zones tendues affichent des prix élevés qui constituent un obstacle pour les ménages.

Pour faire face à ces difficultés, la mobilité résidentielle semble être la solution la plus appropriée. Il s’agit de choisir les régions où les tarifs sont plus abordables, même si ceci nécessite de renoncer à son ancienne vie et à son travail. Sinon, la reprise massive des constructions pourrait également y remédier.

Lire aussi :  Découvrez les propriétés ultra-luxe les plus chères vendues !
À ne pas rater !
Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.
Adresse e-mail non valide
justin malraux
Justin Malraux

Formaliste de métier et professionnel de la publicité foncière, je vous partage quotidiennement des analyses pointues dans les domaines patrimonial, financier, des successions, et des aides sociales.

Voir tous les articles de l'auteur