Les fonds flexibles : promesses attractives pour votre assurance-vie ?

Les fonds flexibles promesses attractives pour votre assurance-vie 

Les fonds flexibles séduisent de plus en plus d’épargnants qui désirent bénéficier des privilèges des investissements en Bourse tout en minimisant les risques de perdre son capital.

Quels sont donc les avantages de ces supports et comment en tirer profit ?

Les fonds flexibles offrent une liberté accrue

La crise financière de 2018 a favorisé la chute des marchés des actions. Cet événement a eu des impacts importants sur les investisseurs. Face à ce contexte, ces derniers se sont rués vers les fonds flexibles qui offrent une plus grande liberté, d’ailleurs c’est l’un de leurs principaux points forts. Justement, les gestionnaires peuvent modifier le niveau d’exposition des actions au marché selon leur appréhension sur l’évolution du secteur.

Dans ce contexte, ces acteurs peuvent ainsi parier sur différentes classes d’actifs dont la volatilité est inférieure par rapport aux actions. C’est-à-dire qu’ils bénéficient d’une grande marge de manœuvre avec la possibilité de changer la composition du portefeuille selon les opportunités qui se présentent sur le marché financier par exemple.

Lire aussi :  Votre banque peut-elle changer les conditions de votre prêt ?

Cette stratégie de gestion est particulièrement attrayante dans la mesure où elle permet pleinement du dynamisme de la Bourse, mais avec un risque plutôt contrôlé.

Des rendements incertains

En général, les acteurs qui assurent la promotion de ces fonds promettent des rendements intéressants aux investisseurs. Ceux-ci se réfèrent souvent aux périodes d’élévation de la Bourse et ils présagent la chute de cette dernière pour offrir une meilleure protection au capital.

Toutefois, le système ne fonctionne pas toujours de cette même manière. Prenons l’exemple de la crise financière de 2018 qui a amoindri les performances des fonds flexibles, surtout durant le dernier trimestre de l’année qui a été marquée par la correction boursière.

Malgré la grande liberté offerte par ces fonds, il y a très peu de promoteurs qui arrivent à avoir des résultats satisfaisants suite aux investissements. Ces échecs se traduisent souvent par une mauvaise sélection des devises et des titres.

Pour faire le bon choix et éviter les échecs, il est fortement conseillé de se faire accompagner par un professionnel tel que Fortuny. Riche en expérience, cette agence pourra faire la différence entre les bonnes sélections et celles qui ne le sont pas, pour booster votre assurance-vie. Ce formulaire ci-dessous vous permettra de contacter un de leurs conseillers.

Trouver les meilleurs fonds flexibles

Cela dit, l’objectif est de se mettre en quête des fonds les plus sûrs. Afin de vérifier leur qualité, il convient de se pencher sur plusieurs paramètres. Dans un premier temps, il faut considérer ce qu’on appelle le « ratio de Sharpe » qui sert à mesurer la rentabilité acquise par point de risque.

Lire aussi :  Vous pouvez désormais renégocier votre crédit immobilier : voici comment !

Lorsque cet indice est élevé, cela signifie que le gestionnaire a réussi à maîtriser la volatilité du placement et qu’il a pu obtenir une certaine performance. Sinon, le « ratio Sortino » consiste à tester le rendement des fonds sur ce qu’on appelle le « downside risk ». De même, lorsque le ratio est élevé, le fonds est meilleur.

Dans le choix des fonds flexibles, il faut également considérer les différents frais dédiés et leur montant puisqu’ils peuvent impacter sur la performance du placement. Le niveau de risque doit être adapté à celui de l’investisseur. Évidemment, il est aussi primordial de se tourner vers un gestionnaire expérimenté qui a réussi à réaliser de très bonnes performances depuis quelques années.

À ne pas rater !
Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.
Adresse e-mail non valide
justin malraux
Justin Malraux

Formaliste de métier et professionnel de la publicité foncière, je vous partage quotidiennement des analyses pointues dans les domaines patrimonial, financier, des successions, et des aides sociales.

Voir tous les articles de l'auteur