Location-accession la solution méconnue pour acheter quand les crédits flambent

Location-accession : la solution méconnue pour acheter quand les crédits flambent

Vous ne le savez pas encore peut-être, mais il existe une autre façon d’investir dans l’immobilier : la location-accession. C’est un concept assez original qui possède quelques points communs au leasing. Zoom !

La location-accession : de quoi s’agit-il exactement ?

A l’évidence, il n’est pas facile d’accéder à la propriété surtout avec la forte hausse des taux immobiliers. Les primo-accédants ne pourront pas dire le contraire. Pénalisés, ils doivent se tourner vers d’autres alternatives afin de concrétiser leurs projets d’achat immobilier. Il y a notamment la location-accession.

Moins visible, la location-accession constitue une solution alternative pour accéder à la propriété. Elle fonctionne selon le même principe que le « leasing ». A la différence, certaines caractéristiques d’un contrat location-accession sont plus intéressantes.

En principe, la location-accession consiste à occuper un bien immobilier temporairement en vue de l’acquérir à terme. L’acquéreur passe ainsi du statut de locataire à celui de propriétaire à l’issue de cette transaction. Très variable, la période d’occupation est définie en amont par les deux parties.

Lire aussi :  Devez-vous payez des frais pour la signature d'un compromis de vente ?

La location-accession se déroule par étapes. Elle prévoit notamment une période de jouissance. L’acheteur étant encore considéré comme un locataire à ce stade du contrat. Il réside temporairement dans le logement moyennant une redevance. Il s’agit en l’occurrence d’un loyer, soit l’équivalent d’une fraction locative connue à l’avance. Elle permet d’indemniser le propriétaire pour la jouissance du bien immobilier.

En plus du versement du loyer, le locataire (futur propriétaire) doit s’acquitter d’une partie du prix d’achat du logement qu’il va occuper. Il supporte aussi d’autres charges comme la taxe foncière ou encore les charges de copropriété.

La deuxième phase du contrat de location-accession commence généralement à terme de la période de jouissance. C’est à ce moment-là que le locataire doit prendre une décision importante :

  1. Lever l’option d’achat du bien occupé
  2. Quitter le logement sans payer la part restante du prix de vente

En choisissant l’option, le locataire devient l’unique propriétaire du logement. En contrepartie, il doit s’acquitter de la fraction restante du prix de vente. L’autre moitié étant déjà payée au début de l’opération. En cas de changements de projets, le locataire peut choisir l’option B. Il devra ainsi acquitter le logement, et remettre les clés au propriétaire. De son côté, ce dernier sera contraint de restituer la fraction acquisition payée initialement.

Lire aussi :  Achat immobilier en indivision avec vos parents : Tout comprendre pour mieux l'appréhender

Zoom sur les avantages de la location-accession !

Bien que la location-accession présente quelques inconvénients (fluctuations des prix), les avantages à en tirer sont réels. Citons notamment la possibilité de négocier ouvertement certains points dans le contrat. En tête de liste figurent notamment le prix de vente du bien ainsi que les charges incluses.

Le montant et la répartition de la redevance sont d’ailleurs négociables dans le cadre d’un contrat de location-accession. Idem pour les conditions de résiliation. Bien entendu, un acte notarié s’impose avant même le début de la période de jouissance.

Parmi les autres atouts de la location-accession, il y a l’absence totale d’apport personnel. Les paiements du loyer sont échelonnés. En levant l’option d’achat du bien à terme, le locataire bénéficie d’une TVA à 5 %. En prime, une exonération de la taxe foncière durant une longue période de 15 ans.

Justin Conseil est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

vincent cuzon
Vincent Cuzon

Expert en relations presse, j'ai rejoint Justin Conseil en tant que responsable éditorial pour partager mon expertise sur les thématiques immobilières et du logement.

Voir tous les articles de l'auteur