Location nue ou meublée : Quel choix pour un investissement immobilier rentable ?

Location nue ou meublée Quel choix pour un investissement immobilier rentable

L’investissement dans l’immobilier locatif permet en général d’avoir un gain de revenu non négligeable grâce au loyer généré. Pour un propriétaire bailleur, le choix entre une location nue ou meublée est souvent compliqué. Mais, quel est le plus rentable entre ces deux options ? Conseils.

Location vide ou meublée : gros plan sur la fiscalité

Louer un bien meublé assure un véritable avantage fiscal. En effet, il est plus favorable puisque l’investisseur a le statut de loueur meublé non professionnel ou LMNP. Vous pouvez choisir le régime réel simplifié ou le micro-bic.

Si vous optez pour le premier, vous avez la possibilité de récupérer une partie des dépenses réalisées dans les investissements, notamment si vos ressources vont au-delà des 15 000 euros. Mieux encore, vous pouvez déduire certaines charges locatives telles que la taxe foncière, les primes d’assurance, etc.

Pour la location vide, vous serez contraint de procéder à la déclaration de vos revenus locatifs puisqu’ils sont considérés comme des revenus fonciers. Si les revenus locatifs sont inférieurs à vos charges, vous risquez alors un déficit foncier.

Lire aussi :  Louer pour les JO à Paris : beaucoup revoient leurs attentes à la baisse après un flop

Les revenus ne sont pas ou peuvent être très peu imposés. Le taux d’imposition peut aller jusqu’à plus de 60%, contributions exceptionnelles et cotisations sociales incluses.

 

La différence au niveau du taux de préoccupation du bien meublé et nu

La durée de bail est plus courte pour une location meublée. En effet, elle est fixée généralement à un an reconductible. Vous serez de ce fait contraint de trouver de nouveaux locataires pour occuper votre logement.

Il vous faut plus de temps pour cela. De plus, le risque de vacances locatives est plus important. En revanche, pour une location vide, la durée minimale est de 3 ans, renouvelables. Elle est beaucoup plus rigide, mais plus stable que la précédente. D’ailleurs, si le propriétaire souhaite mettre fin au bail, il doit justifier sa décision et la notifier 6 mois avant la fin.

La solution est de mettre la gestion des biens entre les mains d’un exploitant de résidence c’est-à-dire privilégier la LMNP gérée, vous serez rattachée à ce dernier par un bail commercial de 9 ans. La vacance locative reste le dernier de votre souci.

Lire aussi :  Y’a-t-il des frais de notaires en investissant en SCPI ?

La location meublée pour intéressante que la location nue ?

En effet, sachez que les loyers d’un bien vide sont moins élevés (-15 à 30%) par rapport aux biens meublés. Étant donné que ces derniers comportent tous les équipements adaptés pour le confort du locataire, le prix est donc plus logique.

De plus, le montant varie aussi selon l’emplacement et la surface du logement. Sa location est de 5 à 30% plus chère que celle du bien nu. Le taux de rentabilité, quant à lui, peut aller jusqu’à plus de 7%.

À ne pas rater !
Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.
Adresse e-mail non valide
vincent cuzon
Vincent Cuzon

Expert en relations presse, j'ai rejoint Just 1 Conseil en tant que responsable éditorial pour partager mon expertise sur les thématiques immobilières et du logement.

Voir tous les articles de l'auteur