MaPrimeRénov’ Les travaux éligibles de nouveau couverts par les aides

MaPrimeRénov’ : Les travaux éligibles de nouveau couverts par les aides

Bonne nouvelle pour tous ceux qui envisagent des travaux de rénovation énergétique ! Le dispositif MaPrimeRénov’ s’élargit et rend désormais certains travaux à nouveau éligibles aux aides financières.

Que vous soyez propriétaire ou locataire, cette mesure gouvernementale pourrait bien alléger considérablement votre facture. Dans cet article, nous décrypterons ensemble les conditions d’éligibilité, les montants accordés et comment en bénéficier. Alors, prêt à donner un coup de neuf à votre logement tout en réalisant des économies ? Restez avec nous pour découvrir toutes les informations essentielles sur ce sujet.

MaPrimeRénov’ : le retour des aides pour les travaux de rénovation énergétique basiques

Le gouvernement français a annoncé la réintroduction des aides MaPrimeRénov’ pour les travaux de rénovation énergétique simples, tels que l’isolation et l’amélioration de la ventilation.

Ces aides financières, lancées en 2020, ont subi une refonte majeure en janvier 2024, modifiant considérablement les conditions d’éligibilité. Auparavant, ces aides n’étaient plus disponibles pour certains travaux « monogestes », c’est-à-dire ne comprenant qu’un seul acte de rénovation sur le logement. Cependant, face à une baisse significative du nombre de demandes d’aides, le gouvernement a décidé de revenir sur cette décision.

Lire aussi :  Attention, la banque peut saisir votre bien immobilier dans ces cas précis

Chute des demandes d’aides MaPrimeRénov’ suite à la modification des critères d’éligibilité

La refonte des conditions d’éligibilité aux aides MaPrimeRénov’ en janvier 2024 a entraîné une baisse drastique du nombre de demandes. En effet, les chiffres révèlent une chute de 40% des requêtes entre 2023 et les deux premiers mois de 2024.

La suppression de l’éligibilité pour certains travaux « monogestes » est pointée du doigt comme principale cause de cette diminution. Face à cette situation, la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) et la Fédération française du bâtiment (FFB) ont exercé une pression sur le gouvernement, conduisant à un revirement dans la politique d’éligibilité.

Assouplissement des conditions d’éligibilité aux aides MaPrimeRénov’

Le gouvernement a décidé de faire preuve de souplesse envers les propriétaires de logements énergivores, classés F ou G sur le diagnostic de performance énergétique (DPE).

Ces derniers n’auront pas à entreprendre une rénovation globale pour bénéficier des aides MaPrimeRénov’ après le 1er juillet prochain. De plus, ils sont exemptés de fournir un DPE actualisé dans leur dossier de demande d’aide jusqu’au 1er janvier 2025. Cependant, l’incertitude demeure quant au montant des aides qui seront accordées pour les travaux monogestes redevenus éligibles à MaPrimeRénov’. Les décisions finales sont toujours en cours d’examen.

Lire aussi :  Il sera impossible de déménager à Paris cet été, voici la raison

Justin Conseil est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

vincent cuzon
Vincent Cuzon

Expert en relations presse, j'ai rejoint Just 1 Conseil en tant que responsable éditorial pour partager mon expertise sur les thématiques immobilières et du logement.

Voir tous les articles de l'auteur