Les frais de notaire - image

Comment faire financer les frais de notaire par sa banque en ligne ?

Notaire immobilier

Dès lors qu’une procédure telle qu’un achat de bien immobilier requiert des documents officiels qui ont valeur de preuve, l’intervention d’un notaire immobilier s’impose. Cela implique certainement des frais plus ou moins conséquents selon la nature du projet. Toutefois, lorsqu’on ne dispose pas d’apport personnel, le paiement de ces frais peut être un sérieux problème. Cet article donne une astuce pour les faire financer par sa banque en ligne. Focus sur les frais de notaire !

La solution possible pour faire financer les frais de notaire par sa banque en ligne

Si de plus en plus de banques en ligne proposent un crédit immobilier, les conditions d’accès à ce produit varient d’un établissement à un autre. Chez les banques classiques, il est tout à fait possible d’emprunter à 110 %. Cela signifie en d’autres termes qu’elles peuvent accepter de financer les frais de notaire et les éventuels gros travaux en plus de l’achat d’un bien. Ce qui n’est pas le cas avec les enseignes virtuelles, du moins pour le moment. Dans ce cas, les investisseurs sont obligés de disposer d’un apport personnel s’ils souhaitent obtenir le prêt souhaité.

Une chance qu’il existe une astuce pratique permettant de faire payer de façon indirecte le coût total de l’opération par sa banque en ligne. On va prendre l’exemple d’un particulier qui s’apprête à acquérir un bien coûtant 500 000 euros net vendeur. Celui-ci devra régler, en plus du prix du bien, les frais de notaire qui sont de 8 % de ce montant, soit 40 000 euros. Concrètement, la banque digitale ne finance que le prix du bien immobilier net vendeur.

Cependant, l’acheteur a la possibilité de faire valoir la clause acte en main qui lui permet d’emprunter 540 000 euros au lieu de 500 000 euros. Dans ce cas de figure, les frais de notaire vont être versés au vendeur. Ce dernier les verse à son tour au notaire. Il faut noter que la clause d’acte en main doit figurer dans l’avant-contrat. Voir les offres des banques en ligne sur ce lien https://mailorama.fr/avis-banque-en-ligne/.

Quid des frais de notaire dans le cadre de l’investissement immobilier ?

La vente d’un bien immobilier doit être authentifiée par acte authentique établie par un notaire, plus d’infos sur le site homecatcher. D’une façon générale, les frais de notaire peuvent aller de 7 à 8 % du montant total de la valeur du bien dans le cas d’un bien ancien. Pour ce qui est des logements récents qui n’ont jamais été habités, la réglementation est différente. C’est, entre autres le cas de logements vendus juste après la construction.

Dans cette situation, les frais de notaire ont été amoindris grâce notamment à la TVA déductible sur les montants associés à la construction. Dès lors, les frais de notaire applicables n’atteignent que 2 à 3 % du prix de vente. Dans tous les cas, ces frais ont une véritable utilité. Effectivement, le travail de contrôle effectué par le notaire est le gage de la sécurité juridique de toutes les transactions immobilières.