Prime inédite de pouvoir d'achat pour Décembre 2023 A qui seront distribués ces montants

Prime inédite de pouvoir d’achat pour Décembre 2023 : A qui seront distribués ces montants ?

Les Français font grise mine face à la chute du pouvoir d’achat. C’est notamment le cas des salariés. Pour leur donner un coup de pouce, l’Etat prévoit une prime exceptionnelle percevable avant la fin de l’année 2023. Détails !

Une nouvelle prime exceptionnelle versée avant la fin de l’année ?

Malgré la revalorisation des salaires en septembre dernier, le pouvoir d’achat des Français reste maigre par rapport au taux d’inflation actuel (4 % et 5 %). Selon  l’Insee, il avait progressé de seulement 0,2 % en 2022. C’est la plus faible hausse jamais enregistrée depuis 10 ans.

Dans le détail, les Français avaient profité d’une hausse de 4,2 % du salaire moyen en 2022. C’est l’équivalent d’une rémunération nette de 2 630 € à temps plein. Quoi qu’il en soit, l’inflation a changé la donne en ramenant le salaire net moyen à -1 % (en euros constants).

Pour faire face à l’inflation, le salaire minium interprofessionnel de croissance (Smic) a progressé de 2,2 % depuis le 1er mai 2023, s’établissant à 1 383,08 € net/mois. Rappelons qu’une hausse de 1,81 % du Smic avait déjà été validée en début d’année.

Lire aussi :  Comment savoir si vous recevrez la prime de noël en tant que chômeur cette année ?

Dans sa dernière note de conjoncture, l’Insee table sur une augmentation du pouvoir d’achat des Français de 1,2 % pour 2023 : +0,5 %. En raison, l’inflation semble reculer ces derniers temps. Toujours selon les données de l’Insee, le salaire moyen par travailleur pourrait progresser de 5 % en 2023. C’est un chiffre qui se rapproche davantage du taux d’inflation en octobre dernier : 4,9 %.

Pour rétablir l’équilibre entre inflation et le pouvoir d’achat, le gouvernement démocratise davantage « la prime de partage de la valeur (PPV) ». D’un montant de 3 000 à 6 000 €, ce dispositif a pris la place de la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat (Pepa) ou « Prime Macron ». C’est une aide très attendue qui devrait être versée avant le 31 décembre 2023.

Pouvez-vous prétendre à cette prime exceptionnelle de fin d’année 2023 ?

En principe, tous les salariés sont éligibles à la PPV. Même les CDD peuvent en profiter. Il y a, bien sûr, des conditions d’exonération à remplir. Plus précisément, elles évoluent selon le niveau de salaire du bénéficiaire :

Lire aussi :  Zoom sur les aides aux copropriétaires pour des travaux de rénovation énergétique

Pour bénéficier d’une exonération d’IR, de cotisations sociales et de contributions sociales (CSG notamment), plafonnée à 3 000 ou 6 000 euros, vous devez vous justifier d’un salaire inférieur à 3 fois le Smic annuel au cours des 12 mois précédant le versement de la PPV.

Pour jouir d’une exonération des cotisations salariées et des cotisations sociales, votre salaire doit être supérieur ou égal à 3 fois le Smic annuel sur la période. Les conditions restent les mêmes que celles du premier cas.

Dans tous les cas, l’attribution de cette prime exceptionnelle dépend énormément de votre employeur. L’année dernière, 5 millions de salariés avaient déjà bénéficié de cette aide en 2022, soit 4,1 milliards d’euros distribués. 1,75 milliard d’euros ont déjà été versés au titre du 1er et 2ème trimestre 2023. Les versements de cette coup de pouce se poursuivront jusqu’au 31 décembre 2023.

Justin Conseil est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

Formaliste de métier et professionnel de la publicité foncière, je vous partage quotidiennement des analyses pointues dans les domaines notarial, patrimonial, financier, des successions, et des aides sociales.

Voir tous les articles de l'auteur