Protégez-vous des impayés : découvrez 6 solutions efficaces en immobilier

Protégez-vous des impayés découvrez 6 solutions efficaces en immobilier

Le loyer impayé est l’une des contraintes les plus courantes dans le cadre d’un investissement locatif. En raison de l’inflation, de nombreux propriétaires s’inquiètent par rapport à la capacité des locataires à payer ou non la location. Pas de panique ! Pour éviter les mauvaises surprises, vous pouvez adopter l’une des 6 solutions proposées dans cet article.

Le dépôt de garantie

Pour vous protéger efficacement des loyers impayés, vous pouvez réclamer un dépôt de garantie de 2 mois de loyer pour une location meublée.

Si le défaut de paiement est lié à des difficultés financières, n’hésitez pas à proposer à votre interlocuteur de se rapprocher des organismes comme le Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL), l’Action de Logement ou encore la Caisse d’Allocations Familiales (CAF).

Percevoir directement des aides de la CAF

Si votre locataire perçoit de l’aide de la part de la CAF, vous avez la possibilité de saisir cette dernière dès la constitution d’un impayé de loyer. Veillez également à fournir un plan d’apurement de dette signé avec le locataire à la CAF. Et ce, dans le but de conserver l’aide au logement. Celle-ci sera par la suite versée au bailleur.

Lire aussi :  Installation d'un ascenseur à domicile : quelles autorisations sont nécessaires ?

Solliciter la garantie visale

Il s’agit d’une caution qui désengage le locataire de toute autre caution liée au logement. Dans le cadre d’un impayé, ce sera l’Action de Logement qui se chargera de rembourser le propriétaire. Et ce, jusqu’à l’équivalent de 36 mensualités.

Pour un étudiant, la garantie visale peut couvrir les charges impayées jusqu’à 9 mensualités pour un bail de 9 mois. Pour la rendre effective, le propriétaire doit procéder à la déclaration de l’impayé dès 2 mois de loyer impayés.

La caution solidaire

Il s’agit plus précisément d’un dossier qui autorise un tiers à se porter garant pour une autre personne. Grâce à cela, vous serez sûr de recevoir le loyer même si le locataire présente des difficultés. Vous pouvez l’activer à partir du premier mois de loyer impayé, sans avoir à consulter le locataire.

Quid de la garantie des loyers impayés

La garantie des loyers impayés ou GLI est une assurance à laquelle le propriétaire bailleur peut souscrire. Elle le protège des retards de paiement et des impayés. Au besoin, vous pouvez contacter directement votre assurance et demander les explications appropriées. De manière générale, ce dispositif consiste à rembourser les impayés et la procédure d’expulsion.

Lire aussi :  Héritage : ce que personne ne vous dit sur les coûts cachés lors de la transmission de votre bien immobilier !

Une garantie payante pour le locataire

Si vous n’avez pas pu trouver un garant physique pouvant répondre aux différentes conditions du propriétaire, vous pouvez vous tourner vers un garant payant. Il s’agit plus précisément d’un assureur professionnel qui s’occupe de la validation du dossier du propriétaire avant la signature du bail. Cela peut être intéressant pour le bailleur puisque ce sera au locataire de régler le coût de la garantie.

À ne pas rater !
Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.
Adresse e-mail non valide
vincent cuzon
Vincent Cuzon

Expert en relations presse, j'ai rejoint Just 1 Conseil en tant que responsable éditorial pour partager mon expertise sur les thématiques immobilières et du logement.

Voir tous les articles de l'auteur