Que dit la loi de finances sur les locations d’AirBnb ? Bonne nouvelle pour les propriétaires

Que dit la loi de finances sur les locations d'AirBnb Bonne nouvelle pour les propriétaires

Chers propriétaires Airbnb, une nouvelle mise à jour concernant la fiscalité pourrait bien vous réjouir ! En effet, des changements significatifs ont été apportés aux réglementations fiscales qui pourraient avoir un impact positif sur votre activité de location.

Cet article se propose de vous éclairer sur ces modifications et de vous aider à mieux comprendre leurs implications.

Que vous soyez un hôte expérimenté ou que vous envisagiez de mettre votre logement en location sur Airbnb, cette information est essentielle pour optimiser vos revenus et rester en conformité avec les lois fiscales.

Le gouvernement renonce à la réforme fiscale sur les locations Airbnb

Les propriétaires de biens loués via Airbnb en France peuvent respirer. Le gouvernement a décidé d’abandonner son projet de loi visant à modifier la fiscalité des locations touristiques meublées. Initialement, le texte prévoyait un abattement de 40% sur les revenus générés par ces locations et l’élimination de certains avantages fiscaux.

Lire aussi :  Évasion fiscale : les indicateurs qui attirent l'œil des inspecteurs de Bercy

Cependant, face à l’impossibilité de trouver un accord sur un budget alternatif, le ministre délégué chargé des Comptes publics, Thomas Cazeneuve, a annoncé l’abandon du projet. Les plateformes telles que Booking, Abritel et autres peuvent donc se réjouir de cette nouvelle.

Usage controversé de l’article 49-3 et ses répercussions

Face au rejet du budget par les partis d’opposition, le gouvernement a eu recours à l’article 49-3 pour faire passer sa proposition budgétaire. Cette manœuvre a entraîné le refus automatique d’un amendement visant à diminuer l’abattement fiscal sur les locations touristiques et annuelles.

Les propriétaires louant via Airbnb, Booking ou Abritel bénéficient actuellement d’un abattement de 71% tandis que ceux proposant des locations à l’année ont droit à un abattement de 20%. L’amendement rejeté envisageait une réduction de ces avantages fiscaux.

Nouvelles propositions fiscales pour les propriétaires de meublés touristiques

En lieu et place des mesures abandonnées, le gouvernement propose une réduction fiscale de 50% pour les propriétaires de locations touristiques classées, sous certaines conditions de revenus. Les propriétaires de logements touristiques non classés, tels que Airbnb, conserveront l’abattement fiscal actuel.

Lire aussi :  Comment déclarer ses revenus de SCPI aux impôts ?

Cette décision vise à équilibrer la promotion du tourisme et la protection des résidents locaux. Toutefois, plusieurs villes touchées par la crise du logement critiquent cette mesure, mettant en doute son efficacité pour résoudre les problèmes liés à la location touristique.

À ne pas rater !
Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.
Adresse e-mail non valide
vincent cuzon
Vincent Cuzon

Expert en relations presse, j'ai rejoint Just 1 Conseil en tant que responsable éditorial pour partager mon expertise sur les thématiques immobilières et du logement.

Voir tous les articles de l'auteur