Sans les SCPI, le marché de l'immobilier en France pourrait s'effondrer !

Sans les SCPI, le marché de l’immobilier en France pourrait s’effondrer !

Dans le monde de l’investissement immobilier, les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) ont pris une place prépondérante. En 2024, elles dominent plus que jamais le marché. Mais pourquoi un tel engouement pour ces véhicules d’investissement ? Quels sont les facteurs qui expliquent leur succès grandissant auprès des investisseurs ?

Cet article se propose d’éclairer votre lanterne sur ce phénomène. Nous allons décortiquer ensemble les raisons de cette domination et vous aider à comprendre pourquoi les SCPI sont devenues incontournables dans le paysage immobilier actuel.

Les SCPI : une force dominante sur le marché immobilier depuis les années 60

Depuis leur apparition dans les années 1960, les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) ont su se forger une place de choix sur l’échiquier immobilier. Ces structures d’investissement offrent aux investisseurs un moyen efficace de diversifier leurs portefeuilles tout en bénéficiant de rendements attrayants.

Malgré les turbulences économiques et les fluctuations du marché, les SCPI ont démontré une résilience remarquable, comme en témoigne leur investissement massif de 2,7 milliards d’euros en 2023. Leur capacité à s’adapter et à prospérer face aux défis fait des SCPI un pilier solide du secteur immobilier.

Lire aussi :  Ces villes ou les vendeurs sont obligés de baisser les prix de leur bien immobilier

 

Expansion géographique et diversification typologique des SCPI

L’évolution des SCPI se caractérise par une expansion géographique notable et une diversification typologique croissante. Les « SCPI historiques », créées avant 2010, possèdent un patrimoine conséquent de 11,8 millions de m², majoritairement en France (92% de leurs actifs).

Lire aussi :  Rendements en déclin et incertitudes sur les SCPI : le secteur immobilier de l'assurance vie à un tournant ?

Cependant, les « SCPI Nouvelle Génération » (2010-2019) et les « Néo SCPI » (depuis 2020) ont adopté une approche plus équilibrée et internationale. Ces dernières, bien que possédant un patrimoine plus modeste (570 200 m²), investissent principalement à l’étranger (89% de leurs actifs).

Cette tendance illustre la capacité d’adaptation des SCPI face aux mutations du marché immobilier, avec une orientation vers des marchés internationaux pour les générations récentes.

Les SCPI : une alternative d’investissement solide et pertinente

Malgré la baisse des rendements due à la politique monétaire de la BCE, les SCPI continuent de présenter un intérêt certain pour les investisseurs. En effet, le rendement moyen des acquisitions des SCPI suit une trajectoire prometteuse, passant de 4,7% en 2017 à 5,2% fin T3 2023.

Ces structures offrent une opportunité unique de s’impliquer dans le marché immobilier commercial tout en maîtrisant le risque et en bénéficiant de rendements attractifs. De plus, la constitution du patrimoine des SCPI répond à divers enjeux tels que la qualité des emplacements et la pérennité des flux locatifs, garantissant ainsi leur solidité et leur pertinence dans le paysage des investissements.

Lire aussi :  2024 : Une année qui s'annonce prometteuse pour les investisseurs immobiliers

Les SCPI offrent également une ,diversification de portefeuille, permettant aux investisseurs de répartir leur risque sur plusieurs actifs immobiliers, secteurs et régions. Leur accessibilité à partir de montants d’investissement relativement modestes en fait un outil d’investissement attractif pour un large éventail de profils d’investisseurs.

Justin Conseil est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

vincent cuzon
Vincent Cuzon

Expert en relations presse, j'ai rejoint Just 1 Conseil en tant que responsable éditorial pour partager mon expertise sur les thématiques immobilières et du logement.

Voir tous les articles de l'auteur