q Un apport personnel record pour les prêts immobiliers 2024 !

Un apport personnel record pour les prêts immobiliers 2024 !

Un apport personnel record pour les prêts immobiliers 2024 !

L’année 2024 marque une évolution majeure dans le secteur immobilier. En effet, l’apport personnel pour les prêts immobiliers connaît une augmentation impressionnante. Cette nouvelle donne pourrait bouleverser les plans de nombreux acquéreurs potentiels.

Mais qu’est-ce que cela signifie concrètement pour vous ? Quels sont les impacts sur votre capacité d’emprunt et comment pouvez-vous vous y préparer ?

Cet article se propose de répondre à ces questions cruciales, en fournissant des informations claires et précises sur cette modification importante du paysage financier immobilier. Restez avec nous pour découvrir ce que chaque acquéreur doit savoir sur cette hausse significative de l’apport personnel pour les prêts immobiliers en 2024.

2023 : Explosion de l’apport personnel pour les prêts immobiliers

L’année 2023 a été marquée par une envolée sans précédent de l’apport personnel moyen nécessaire à l’obtention d’un crédit immobilier. D’après Century 21, cette hausse atteint près de 2% au second semestre de l’année, portant l’apport moyen à 89,345 € pour un bien estimé à 244,090 €.

Lire aussi :  Comment le Viager revient à la mode chez les jeunes acheteurs immobiliers

Cette inflation, qui représente 36,6% du montant total du projet immobilier, a principalement touché les primo-accédants. Il est important de souligner que cette augmentation n’est pas due à des exigences bancaires plus strictes, mais plutôt à la volonté des acheteurs d’augmenter leur budget pour accéder au logement désiré.

Impact de la hausse de l’apport personnel sur les différents groupes d’acquéreurs

Cette augmentation de l’apport personnel, bien que non liée à des demandes bancaires plus rigoureuses, pose néanmoins des défis. Les acheteurs sont contraints d’augmenter leur budget pour obtenir le logement convoité, limitant ainsi leur capacité à réduire la taille du bien sans compromettre le confort des occupants.

Cette tendance pénalise surtout les primo-accédants, certains étant exclus du marché immobilier faute d’un apport suffisant. Par contre, les retraités semblent moins affectés par cette situation avec une part en progression de +7% selon Century 21.

Des alternatives pour les jeunes emprunteurs et l’importance de l’assurance emprunteur

Malgré cette situation, des solutions existent pour les jeunes emprunteurs ayant un bon profil mais ne disposant pas d’un apport personnel. Les prêts à « 110% » sont une option offerte par certaines banques à leurs clients fortunés.

Lire aussi :  Immobilier ancien : les notaires sont formels, les prix vont chuter d'ici fin du mois

Par ailleurs, il est essentiel de considérer le coût de l’assurance emprunteur dans le calcul du projet immobilier. Les tarifs varient en fonction de l’âge : à partir de 11€/mois pour les 20-40 ans, 26€/mois pour les 40-60 ans et 51€/mois pour les plus de 60 ans. Cette assurance est donc un élément clé à prendre en compte lors de la souscription d’un crédit immobilier.

Justin Conseil est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

À ne pas rater !
Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.
Adresse e-mail non valide
vincent cuzon
Vincent Cuzon

Expert en relations presse, j'ai rejoint Just 1 Conseil en tant que responsable éditorial pour partager mon expertise sur les thématiques immobilières et du logement.

Voir tous les articles de l'auteur