Un notaire est-il indispensable pour un testament

Un notaire est-il indispensable pour un testament ?

Vous prévoyez d’écrire votre testament prochainement, mais vous hésitez à le faire à cause d’un doute. Vous pensez peut-être que le recours à un notaire est obligatoire. Mais ce n’est pas toujours le cas. Explications !

A-t-on besoin d’un notaire pour valider un testament ?

En France, la rédaction d’un testament est devenue une véritable coutume à l’approche du troisième âge. Bien entendu, certaines personnes préfèrent faire cela plutôt, durant la vie active, par exemple.

Dans tous les cas, il n’y a aucune loi spécifique exigeant une limite d’âge pour rédiger un testament. Vous pouvez donc préparer ce document légal important dans presque toutes les étapes de votre vie.

Concernant le recours à un notaire, vous pouvez vous en passer, surtout si votre testament olographe est déjà prêt. Vous pouvez y écrire vos dernières volontés tout en respectant les règles en matière de droit de succession.

Puisque vous résidez en France, la loi vous interdit de déshériter vos enfants. Egalement, vous ne pouvez pas léguer votre patrimoine à un animal de compagnie. Evitez donc d’écrire ces genres de bêtises dans votre testament pour qu’il soit recevable.

Lire aussi :  Faire une donation sans passer par un notaire, est-ce légal ?

Dans votre testament, vous pouvez mentionner la reconnaissance d’un enfant. Le cas échéant, vous aurez besoin des services d’un notaire. En effet, cette démarche ne peut être effectuée que par cet expert.

Logiquement, un testament olographe est écrit à la main sur papier. Vous devriez savoir que ce dernier se détériore facilement au contact avec l’humidité et/ou la poussière. D’où la nécessité de bien conserver le document dans un endroit sec.

En cas de déménagement, n’oubliez surtout pas de récupérer votre testament avant de partir.

Quoi qu’il en soit, un testament olographe résiste mal à l’usure du temps. Pour éviter toute mauvaise surprise, faites-le enregistrer au FCDDV (fichier central des dispositions de dernières volontés). Pour cela, vous aurez besoin des services d’un notaire.

Concrètement, combien coûte un testament authentique ?

L’enregistrement de votre testament olographe au FCDDV n’est pas la seule prestation proposée par un notaire. Il y en a d’autres comme la rédaction et la validation d’un testament authentique. Il suffit de dicter vos dernières volontés, le professionnel s’occupe du reste.

Lire aussi :  Le LEP restera le livret avec la meilleure rémunération en 2024, voici son taux

Lors de la rédaction de votre testament, deux notaires peuvent y assister. Dans certains cas, un seul notaire suffit  à condition qu’il soit accompagné par deux témoins. L’avantage est que le document, créé à l’issu du rendez-vous, est 100 % incontestable, contrairement à un testament olographe.

A l’évidence, les services d’un notaire, dans le cadre de la rédaction et de la validation d’un testament, ne sont pas gratuits. Pour bénéficier d’une telle prestation, il y a un prix à payer.

Le coût sera relativement plus faible pour enregistrer un testament au FCDDV : environ 30 €. En revanche, la facturation sera nettement plus élevée pour valider un testament authentique. En général, son prix peut avoisiner les 200 €, en raison notamment des frais de rédaction et d’inscription.

Justin Conseil est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

Formaliste de métier et professionnel de la publicité foncière, je vous partage quotidiennement des analyses pointues dans les domaines notarial, patrimonial, financier, des successions, et des aides sociales.

Voir tous les articles de l'auteur