Vente de maison : quels sont les diagnostics obligatoires à réaliser et à quel coût ?

Vente de maison quels sont les diagnostics obligatoires à réaliser et à quel coût

La vente d’une maison doit être réalisée en bonne et due forme. Pour bénéficier d’un gain de temps optimal et apporter des arguments solides à votre futur acquéreur, vous devez réaliser en amont certains diagnostics obligatoires compilés dans un seul document appelé le dossier diagnostic technique ou le DDT. Découvrez dans cet article la liste des diagnostics à réaliser et les coûts afférents.

Le diagnostic amiante

Il consiste à déterminer la présence ou non d’amiante dans les produits ou les matériaux de construction de la maison. Le tarif fluctue entre 80 à 150 € selon le nombre de pièces qui constituent votre habitation. Le chiffre peut aller plus loin en cas de besoin d’une analyse complémentaire en laboratoire.

Le diagnostic de performance énergétique DPE

Il mesure la performance énergétique du logement à mettre en vente et évalue la quantité de gaz à effet de serre et d’énergie. La fourchette est comprise entre 90 à 200 € selon la taille et l’ancienneté de votre maison.

Lire aussi :  Héritage : ce que personne ne vous dit sur les coûts cachés lors de la transmission de votre bien immobilier !

Le diagnostic d’électricité et de gaz

Il touche les installations d’électricité et de gaz de plus de 15 ans. Il a pour objectif d’optimiser le confort et la sécurité des occupants. Le prix du diagnostic pour l’électricité peut aller entre 70 à 120 € contre 100 à 140 € pour le gaz.

Constat de risque d’explosion de plomb

Il permet de détecter l’éventuelle présence de plomb dans certains revêtements comme les briques, les plâtres ou les anciennes peintures. Le coût de ce type de diagnostic varie entre 120 à plus de 180 € en fonction du nombre de mètres carrés.

L’état des risques et pollutions

Pour cette partie, le vendeur est tenu d’informer l’acheteur des risques sismiques, miniers, naturels, radon, technologiques,… du bâtiment. Et ce, par le biais d’un formulaire dédié. Ne vous inquiétez pas, cette opération est gratuite.

Le diagnostic des nuisances sonores

Il mentionne l’existence des nuisances sonores aériennes. Tout comme le précédent, il est gratuit. Pour en bénéficier, le propriétaire devra remplir un formulaire au moment de la vente en se référant au plan d’exposition du bruit des aéroports.

Lire aussi :  Taxe foncière : très souvent, l'administration surestime la valeur de votre bien immobilier

L’état de la présence des termites

Il vérifie la présence des insectes xylophages qui sont capables de dégrader le bien. À noter cependant que ce type de diagnostic est obligatoire uniquement si la maison se situe dans une zone frappée d’un arrêté préfectoral relatif au risque termite. Le coût de ce diagnostic est de 100 à 150 euros.

Le diagnostic Mérule

Pour compléter votre document, il ne vous reste plus qu’à présenter ce type de diagnostic (gratuit). Il concerne les bâtiments qui se trouvent dans une zone présentant un risque de mérule (champignon).

À ne pas rater !
Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.
Adresse e-mail non valide
vincent cuzon
Vincent Cuzon

Expert en relations presse, j'ai rejoint Just 1 Conseil en tant que responsable éditorial pour partager mon expertise sur les thématiques immobilières et du logement.

Voir tous les articles de l'auteur