q Voici les taux pratiqués en avril 2024 !

Voici les taux pratiqués en avril 2024 !

Voici les taux pratiqués en avril 2024

Dans cet article, nous allons décortiquer les taux de crédits immobiliers pour le mois d’Avril 2024. Face à un marché immobilier en constante évolution, il est essentiel de comprendre les tendances actuelles et futures des taux hypothécaires.

Que vous soyez un investisseur aguerri ou un primo-accédant, cette analyse détaillée vous aidera à naviguer dans le paysage financier complexe. Nous aborderons les variations récentes, les prévisions des experts et les facteurs qui influencent ces chiffres. Restez avec nous pour une exploration approfondie des taux de crédits immobiliers d’Avril 2024 : leurs tendances et perspectives.

Le déficit budgétaire français et son influence sur le marché immobilier

Face à l’ampleur du déficit budgétaire national, la notation de la dette souveraine française pourrait être menacée, maintenant ainsi une pression constante sur l’OAT 10 ans autour de 2,90 %. Parallèlement, le marché du crédit immobilier montre des signes de reprise prudente.

Cette situation est liée à plusieurs facteurs : l’attente du décret sur le Prêt à taux Zéro pour les primo-accédants, la priorité des banques à la collecte de dépôts et la baisse continue des taux d’intérêt. Malgré ces obstacles, un léger rebond est attendu avec l’arrivée du printemps, période propice aux acquisitions immobilières.

Lire aussi :  Divorce et patrimoine : Le démembrement temporaire est-il votre meilleur allié ?

Le décret sur le Prêt à Taux Zéro et son impact sur les banques

Le nouveau décret sur le Prêt à Taux Zéro est désormais en vigueur. Il introduit une extension des zones concernées par la tension locative et une hausse des tranches de revenus, favorisant ainsi l’accès à la propriété pour les primo-accédants. Cependant, la construction individuelle reste en retrait.

Parallèlement, les banques, principalement axées sur la collecte de dépôts, commencent à assouplir leur distribution de crédits. Toutefois, cette libéralisation n’est pas sans discernement : l’investissement locatif reste difficile à financer et la priorité est donnée aux hauts revenus disposant d’un solide patrimoine financier.

La baisse des taux d’intérêt et son impact sur le marché immobilier

Les taux d’intérêt continuent leur déclin, une tendance confirmée par les récentes déclarations rassurantes du Gouverneur de la Banque de France. La BCE envisage même un geste potentiel cet été. Les taux moyens pratiqués varient :

  • Pour les prêts relais : ils oscillent entre 3,90% et 4,40%,
  • Pour les prêts sur 15 ans : entre 3,55% et 4,00%,
  • Sur 20 ans : entre 3,65% et 4,20%
  • Au-delà de 20 ans : entre 3,80% et 4,50%.
Lire aussi :  Pensez au rachat de crédit dès que les taux immobiliers baisseront

Le marché immobilier est marqué par des tentatives de négociation des prix d’achat qui ralentissent certaines transactions. Un retour à plus de dynamisme nécessiterait une plus grande flexibilité des banques en ce qui concerne la durée maximale des prêts distribués.

Justin Conseil est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

À ne pas rater !
Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.
Adresse e-mail non valide
justin malraux
Justin Malraux

Formaliste de métier et professionnel de la publicité foncière, je vous partage quotidiennement des analyses pointues dans les domaines patrimonial, financier, des successions, et des aides sociales.

Voir tous les articles de l'auteur